8h de Suzuka 40eme édition !


Alex Plancassagne en terres Nipponnes

Pour la deuxième année consécutive, Alex Plancassagne avait rendez-vous sur le mythique circuit de Suzuka pour disputer la manche finale du Championnat du Monde d’Endurance. Une épreuve au caractère exceptionnel aussi bien au niveau de l’ambiance folle qui y règne qu’au niveau du plateau très relevé composé de nombreux pilotes de grand prix.

Pour sa seconde participation aux 8 heures de Suzuka, Alex intégrait une nouvelle fois le Clever Wolf Racing. Un team local, soutenu par les hommes de l’équipe française, 3ART, drivé par Gaby Michon. Alex retrouvait à ses côtés son coéquipier en Championnat de France, Anthony Dos Santos, et le japonais Mitsuo Saito.
Participant au Dunlop Independant Trophy, l’équipe numéro 24 bénéficiait d’un choix de pneumatiques relativement restreint pour cette épreuve. Afin d’y adapter au mieux la moto, la partie française du team avait prévu un nouveau boitier électronique ainsi que des suspensions retravaillées. Malheureusement, seul l’amortisseur arrière parvenait à bon port, le reste des pièces restait bloqué à l’aéroport de Francfort…
Malgré une usure prématurée des pneumatiques, Alex parvenait à se mettre dans un bon rythme dès ses premiers tours de roues. Bien qu’il participait seulement qu’à la première séance qualificative afin d’économiser les pneus et d’en garder au maximum pour la course, le pilote Yamaha signait une belle 32ème place.
Qualifiée en 42ème position sur la grille de départ grâce au temps cumulé des trois pilotes, l’équipe décidait de désigner Alex pour prendre le départ de cette nouvelle édition des 8 heures de Suzuka. Alors qu’il parvenait à gagner plusieurs positions dès les premiers virages, des gouttes de pluie venaient se mêler à la bataille. « J’ai pris un bon départ et je me suis de suite mis dans un bon rythme mais la météo m’a freiné dans ma progression. » Au fil des heures, les trois coéquipiers parvenaient à remonter petit à petit au classement malgré quelques difficultés avec les pneumatiques. « Ils ont tendance à s »user prématurément et un souci de pression a encore compliqué les choses » commentait Alex. « Nous avons également rencontré des soucis au niveau de l’électronique et n’avions plus d’assistance au pilotage. » Malgré ces difficultés, l’équipe réalisait une belle performance et passait le drapeau à damier en 28ème position et second du Dunlop Independant Trophy.

« Nous sommes heureux du résultat mais tout de même un peu frustrés car nous avons eu de nombreuses péripéties tout au long du week-end. Le bilan de cette semaine en terres nippones reste positif et nous pensons déjà à une nouvelle collaborations avec le team Clever Wolf Racing pour la saison prochaine. » concluait le pilote Yamaha.

Alex tient à remercier son équipe, le 3ART et le Team Clever Wolf qui ont fusionné pour cette épreuve, ses coéquipiers, Anthony et Mitsuo, l’ensemble de ses partenaires mais également toutes les personnes qui le soutiennent. Il vous donne rendez-vous les 2 et 3 septembre prochains sur le circuit Carole pour l’avant dernière manche du Championnat de France Superbike 2017.

Yamaha France – Ixon – Shark – France équipement – SEMC – Sidi – Bihr – Pirelli France – Yam Avenue – Maxxess Bordeaux – Verlhac Logistique – Correze Hydraulique – Madimat – Le Vasco – Les grottes de Tourtoirac – Conseil départemental de la Dordogne – Avenir chauffage – Vitesse Performance – Carsac Elec – Ecole Francaise pizza – CL brakes – FFM – Cellier du Perigord – Oliphil – Virus Graphics – DF evolution composites – Cabinet AXA Vincent DeltreuiL – Carrefour Market Saint Cyprien & Siorac

 

 

Laissez un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *